« Il y a milles chemins pour arriver à l’Être J’ai choisi celui de la Danse Ma danse est une offrande à la VIE. »
Fabienne Courmont

Parcours de vie

Il y a milles chemins pour arriver à l’Être
J’ai choisi celui de la Danse
Ma danse est une offrande à la VIE

Je m’inscrit dans une lignée de danseurs qui tissent la trame de la danse depuis la nuit des temps afin de célébrer la vie, relier la Terre et le Ciel, la matière et l’esprit. En cela, mon aspiration est de restituer l’essence de la danse, éternelle, intemporelle, sacrée.

En remettant l’art au coeur de la vie, mon désir est d’amener les êtres par la danse, à voyager en eux et dans les mondes de beauté et ainsi à élever leur vibration.

Cette quête a guidé mes pas sur ce qui allait devenir mon chemin initiatique à travers la danse, commencé il y a 30 ans par un tour du monde à la recherche d’un langage universel.

Téléchargez mon CV et Parcours artistique

Le tour du monde

St Francisco et Isadora Duncan

J’ai entrepris en 1984 un tour du monde à la recherche des traditions sacrées du mouvement en commençant par St Francisco, la ville natale d’Isadora Duncan. J’y donnais mes premiers spectacles de « danse libre et inspirée ».

Elle m’a transmis, à l’instar de Platon l’aspiration du beau, du bon et du vrai à son point le plus noble dans l’Art. Elle m’a ouvert le chemin qui m’a amené à créer la danse de l’Être.

Voir la Danse de l’Avenir…

isadora duncun danse de l'être avec Fabienne Courmont

Le Japon et le Butô

Après St Francisco, je m’envole pour le Japon afin d’approfondir la danse Butô avec Tanaka Min, rencontré en France et Kazuo Ohno (co-fondateur du Butô). Le Butô, appelé “danse des ténèbres” est né sur les décombres d’Hiroshima. Il m’a amené à une intériorité profonde me permettant de toucher aux chambres obscures de la psyché humaine, sans a priori ni jugement, à travers le mouvement du corps libéré. Tous mes codes de danse ont alors éclatés pour faire place à la vraie danse : celle de mon Être.

Avec le “laboratoire de météorologie du corps” de Tanaka Min et le Butô de la nature je reconnectais à mes racines profondes et chamaniques. La nature est depuis ma grande source d’inspiration.

Isadora était toujours là… je suivais ses pas sans le savoir à l’époque !
En savoir plus sur la Danse du Butô…

L’Inde et la danse sacrée

L’Inde a réveillé en moi le feu de la danse sacrée.
Je fus Initiée au Bharata Natyam à Madras par Swarna Mukhi, « danseuse consacrée » dont le père avait retrouvé dans les temples anciens des postures oubliées. Il contribua à redonner à la danse indienne, tombée en désuétude pendant la période anglaise, ses lettres de noblesse.

Cette recherche du mouvement à partir de la statuaire antique me passionnais, je compris pourquoi plus tard en allant en Grèce, à nouveau sur les pas d’Isadora !

Puis à Auroville et Pondichery, j’approfondissais les enseignements de Sri Aurobindo et de Mère. Ils me donnèrent accès à une dimension globale de l’Être qui embrasse tout, des profondeurs de la matière aux sommets de la spiritualité. Le Yoga intégral de Sri Aurobindo a pour but de spiritualiser la matière jusqu’au cœur de la cellule.

Dans ma recherche d’une danse qui relie le corps, l’âme et l’esprit afin de « diviniser la matière » cet enseignement m’a permis de donner un sens à la
descente dans les profondeurs du Butô. J’ai pu découvrir ainsi « le soleil qui demeure dans l’obscurité, le puits de miel couvert par le roc » (Rig Véda).
C’est de là que je créerais plus tard le Butô de la Lumière, une des bases essentielles de la danse de l’Etre.

isadora duncun danse de l'être avec Fabienne Courmont

Au cœur de moi-même

Après ce tour du monde, je partageais, de 1985 à 1987, mon temps entre la France et l’Autriche avec un danseur autrichien rencontré au Japon afin d’approfondir le Butô dans la nature et la « météorologie du corps ». Nous dansions dans la montagne proche de Salzburg et dans la ville. Nous tracions un nouveau chemin exaltant allant des performances dans l’eau des fontaines de Salzbourg à son festival Off, des parcs et lacs gelés de Vienne à ses théâtres alternatifs.

Puis je continuais mon chemin en solo en France et donnais mes premiers spectacle de danse sacrée au « Rencontre de danse sacrée » initiées par les Golovine dans le cadre du festival d’Avignon.

Désirant approfondir ma compréhension de l’Être humain dans ces dimensions : physique, émotionnelle, mentale et spirituelle, je continuais alors à me former entre 1988 et 1993 au Québec et aux U.S.A à la relation d’aide et à la thérapie Holistique.
Ces années de travail sur moi m’ont permise d’inscrire la danse au cœur de la vie et du cheminement intérieur. Je commençais à donner mes premiers ateliers et stages de danse-thérapie.

Des rencontres déterminantes

La rencontre avec la calligraphie et la tradition Soufi

J’ai ensuite rencontré à plusieurs reprises la danse derviche et la tradition Soufi, voie du cœur, avec Mohamed Boustane, Calligraphe marocain reconnu sur le plan international.

Ensemble nous avons développé une recherche sur l’Art du mouvement et du souffle associés à la calligraphie et créer en France et au Maroc des stages et événements de « danse de lettres : danse et calligraphie ». Un événement marquant fut la « Rencontre pour la Paix » co-organisée à Marrakech avec la fondation Dar Belarj qui offre aux enfants de la Médina l’accès à l’art gratuitement. Tous ces échanges ont enrichis ma profonde fibre humaniste dans laquelle je ne peux voir la danse coupée du reste de la vie. La danse, telle que je la conçois est avant tout un Art de vivre.

Rencontre avec la calligraphie soufy avec Fabienne Courmont la dansedeletre.fr
  • La rencontre avec le petit fils de Raymond Duncan
  • La rencontre avec le petit fils de Raymond Duncan
  • La rencontre avec le petit fils de Raymond Duncan

La rencontre avec le petit fils de Raymond Duncan

Il y a quelques années je fis une rencontre fortuite et extraordinaire dans mon lieu de vie lors d’une conférence que j’organisais pour un ami. Un invité se rapprocha de moi et autour d’une tasse de thé il se présenta. C’était le petit fils de Raymond Duncan ! le frère et complice d’Isadora dans toutes ses recherches sur la Grèce antique qui avait lui-même créé un vocabulaire du mouvement inspiré de la statuaire et des vases grecques.

Il m’initia au vocabulaire du mouvement que lui avait transmis son grand père en s’inspirant des postures des vases grecs antiques. De là est née une belle amitié qui nourrit mes recherches et mon lien profond avec Isadora Duncan…

La consécration : rencontre avec Alkis Raftis et le CID

Puis vint enfin la consécration avec l’invitation en 2012 de participer au premier Congrès Mondial de recherche en danse-thérapie à Athènes organisé par le Conseil International de la Danse (C I D) dont le président, le Pr Alkis Raftis, est spécialiste d’Isadora Duncan.
Lors de ma présentation où je lui rendais hommage, il reconnut mon chemin et ma filiation à cette grande dame de la danse. Il m’encourage depuis à transmettre son message philosophique et artistique à travers stages, Masterclass et le spectacle donné pour la première fois à Athènes en juin 2014 « Isadora, la Danse de l’Avenir ».

Le prochain pas est le Congrès Mondial de Recherche en Danse que j’organise avec mon équipe de danseuse de l’Être à Avignon où la recherche en danse-thérapie et Isadora Duncan seront à l’honneur !

Vers un langage universel

Après ces années de voyages, de recherche et de rencontres une alchimie est née, inspirée par ces diverses traditions dans ce qu’elles ont d’essentiel, au-delà des formes, par mon lien profond à la nature et mon cheminement personnel.

Je me sens une tisseuse de Lumière créant des liens entre les êtres, les peuples, la danse et différentes expressions artistiques.

Comme une synthèse, un enseignement est né : la danse de l’Être que je transmet lors des stages et à laquelle je forme des personnes venant de tous horizons depuis douze ans.

Fabienne Courmont

FORMATIONS

Programme international de Formation à la Danse de l’Être©

Certifiée par le CID (Conseil International de la Danse – Unesco)
avec Fabienne Courmont

cid

LA FORMATION se déroule sur 3 cycles.

Elle s’adresse aux personnes désireuses de cheminer vers la connaissance de soi à travers une approche Holistique de la Danse-thérapie.
Le cycle III est ouvert aux personnes ayant suivi les deux premiers cycles et désireuses d’intégrer la Danse de l’Être dans leur activité professionnelle (artiste, danseur, thérapeute, art-thérapeute, éducateur, enseignant…)

En savoir plus
Voir l’agenda de Fabienne Courmont